CONTEXTE

Le point de vue et le vécu des patient·e·s sont centraux pour évaluer et améliorer la qualité des soins et services de santé. Malgré l’intérêt grandissant pour la qualité des soins oncologiques, il n’existe pas de mesure à grande échelle du vécu des patient·e·s avec cancer en Suisse.

BUTS DE
L’ÉTUDE

Cette étude vise à explorer le vécu des patient·e·s traité·e·s pour un cancer du sein, de la prostate, du poumon, du colon, de la peau, ou du sang, dans quatre hôpitaux de Suisse romande et à examiner si le vécu varie selon le type de cancer et le type d’hôpital.

OUTIL

Pour explorer le point de vue des patient·e·s, nous utilisons un questionnaire développé et utilisé depuis de nombreuses années en Angleterre, qui a été traduit et adapté au contexte suisse. Ce questionnaire inclut des questions sur ce qui s’est passé avant d'aller à l'hôpital, les tests diagnostiques, l’annonce du diagnostic, les décisions concernant le traitement, les soins reçus à l’hôpital en ambulatoire et durant l'hospitalisation, et les soins et le soutien reçus à domicile.

QUI PEUT
PARTICIPER ?

Les patient·e·s ayant été suivi·e·s ou traité·e·s entre le 1er janvier et le 30 juin 2018 pour un cancer du sein, de la prostate, du poumon, cancer colorectal, mélanome ou cancer hématologique au Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV), à l'Hôpital du Valais (HVS), à l’Hôpital fribourgeois (HFR), et aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG). Les patient·e·s sont identifié·e·s dans les bases de données administratives des hôpitaux.

RÉSULTATS

Les résultats de l’étude seront rendus sous forme de rapports anonymisés aux hôpitaux et feront l’objet de publications scientifiques. Ils permettront d’identifier les aspects satisfaisants et moins satisfaisants des soins oncologiques ; ils pourront guider la création et la mise en place d'interventions et de modèles de soins pour améliorer ces derniers.

DIRECTION ET
FINANCEMENT

L’étude, menée conjointement par l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP) et l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS), est financée par la Recherche suisse contre le cancer.

Équipe